L’industrie de la mode : Qu’est-ce que c’est ?

Tout d’abord, qu’est-ce que l’industrie de la mode ? Si l’on considère l’industrie de l’habillement dans son ensemble, elle englobe tous les aspects de la production de vêtements, de l’approvisionnement en tissu à la commercialisation et à la distribution, en passant par tout ce qui se trouve entre les deux ! Cela inclut le créateur, le propriétaire de la marque, l’entreprise de fabrication et le détaillant. Il y a donc beaucoup de choses qui se passent sous l’égide de la « mode » et du « luxe », alors approfondissons un peu ces concepts maintenant !

Créateurs de mode et artisanat local

Les créateurs de mode créent un design unique pour les vêtements, les accessoires et les chaussures.

Dans une démarche plus respectueuse, de nombreuses marques créent aujourd’hui leur ligne dans une démarche locale, entre artisanat, luxe et développement durable. A ce titre, le Tarn est une région de création intense, sur les pas de   à Mazamet, la maroquinerie de luxe à Graulhet avec des entreprises comme Frandi depuis 1930, les filatures du parc et aussi Hellswear à Albi.

Style, stylisme et fashionwear

Le terme « styliste » était à l’origine utilisé pour ceux qui concevaient des vêtements et des accessoires pour les riches, mais aujourd’hui, il désigne toute personne qui crée sa propre ligne de vêtements ou de chaussures vendue dans des magasins de détail ou directement aux consommateurs par le biais de détaillants en ligne tels que Zappos, Amazon, etc. Mais sans oublier les boutiques en lignes des marques, véritable niche pour découvrir des productions originales et locales. Le e-commerce a démocratisé la mode et le luxe en rendant accessible les grands noms de la mode mais surtout les petits créateurs : vêtement original, accessoires, maroquinerie et bagages et petite maroquinerie et sac – porefeuilles, chaussures.

Styliste de mode

Un styliste de mode peut avoir sa propre marque (une entreprise qui lui appartient), ou être employé par une plus grande entreprise et être un employé de cette entreprise plutôt qu’un entrepreneur indépendant comme le serait un styliste indépendant ; cela comprendrait les stylistes qui travaillent pour les grands magasins, les grandes marques, les petites boutiques, et tout autre type de magasin qui embauche des employés pour concevoir leurs vêtements et accessoires, petite maroquinerie comme Barneys New York et Saks Fifth Avenue ou Le Tanneur en France…

Ils peuvent aussi travailler de manière indépendante, sans employeur, en ne concevant que pour eux-mêmes et en vendant leurs produits sur leur propre site web, sur leurs pages de médias sociaux ou dans des boutiques du monde entier… Certains designers publient même des livres de leurs propres créations et les vendent dans des librairies, tandis que d’autres publient leurs créations par l’intermédiaire de détaillants exclusifs tels que Anthropologie, Urban Outfitters, etc.

Encore une fois, cela inclut les designers qui travaillent pour les grands magasins, les grandes marques, les petites boutiques, et tout autre type de magasin qui embauche des employés pour concevoir leurs vêtements et accessoires, comme Barneys New York et Saks Fifth Avenue… Ils sont également appelés « autostylistes » car ils disposent souvent d’une grande équipe d’assistants qui les aident à concevoir, styliser et produire leurs collections.

Tags: luxe